JE ME FOUS

texte : Philippe Zunino
son : Joachim Montessuis

sur le DVD “la révolte du sens” ed. ecartproduction 2007

 

 

 

« J’ai raté ce que je voulais dire, et j’ai dit ce que j’ai raté, voilà. » Mais est-ce si sûr ?…
L’aveu du ratage me donne la certitude, chez Philippe Zunino, d’une très grande réussite !
Celle d’une pensée en marche, qui explore tous les sujets, qui met en scène et en abîme à
la fois, toute la grande foire communicante du monde contemporain. C’est quand il s’attaque
aux plus puissants qu’il est le plus féroce, bien sûr – exaspération oblige. Mais Philippe
Zunino travaille aussi au cutter sur lui même. Et l’on se retrouve, à l’entendre, à le lire – dans
ce décalage subtil qu’il instaure entre textes et parole avec « Une Immanence Plate », «
Histoire du cinéma-tographe » ou « Tu sais ou tu sais pas » – riants, choqués et ravis. Il l’a
dite, cette chose que l’on n’arrive qu’obscurément à penser, et qui nous délivre, par le rire,
d’une vague honte de nous-mêmes, de ce que nous sommes devenus… « Il n’y a peut-être
plus assez d’humains… comment savoir ? » E. Costet, septembre 2007

Comments are closed.